SOS ENTREPRISES PANDÉMIE 2020 : dirigeants, préparez le Rebond avant qu’il ne soit trop tard !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En infligeant un second choc économique majeur, une décennie après la crise de 2008, la pandémie due au coronavirus met une nouvelle fois les entreprises à rude épreuve. En France, les filets de sécurité mis en place par les pouvoirs publics (chômage partiel, arrêts maladie, aide directe du fonds de solidarité, prêts garantis par l’État, transferts sociaux…) ont permis de limiter la casse mais les PME restent malgré tout fragiles. Certaines ne s’en relèveront pas.

 

PRENDRE LES BONNES DÉCISIONS MAINTENANT

 

En ces temps difficiles, prendre les bonnes décisions, c’est à la fois assurer la survie de son entreprise et retrouver les parts de marché d’avant le confinement. La survie et le développement futur de son entreprise se jouent maintenant. Pour cela, le dirigeant doit être entouré des meilleurs conseils.

 

UNE ÉQUIPE DÉDIÉE

 

Une équipe dédiée se mobilise pour vous proposer une véritable « task-force » opérationnelle pour vous accompagner dans votre gestion de la crise, et ceci jusqu’à la reprise économique.

Durant la crise sanitaire et après le dé confinement, de multiples questions se posent au dirigeant qui doit anticiper les difficultés vis-à-vis de ses clients, fournisseurs, salariés, syndicats, actionnaires, pouvoirs publics, etc. Tous les domaines de la vie des entreprises sont impactés, et notamment :

 

SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE AUX DIRIGEANTS ET GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

 

Aider les dirigeants en situation de difficulté psychologique face aux indicateurs de pilotage qui s’affolent et aux perspectives alarmistes qui déstabilisent les plans d’action. Accompagner ces chefs d’entreprise à modifier leur vision , les aider à définir une stratégie de rebond en mobilisant leur énergie entrepreneuriale, leur créativité, leur technicité. L’enjeu de l’accompagnement consiste  à Activer le pilote, à faire tourner à plein régime les ressources des dirigeants alors que le système économique et social se grippe. Il est question de gestion des émotions, de prises de décision lucides, d’ouverture, de renouveau dans le but de définir des politiques RH et des plans d’action qui activent à leur tour les ressources des hommes et des femmes qui œuvrent au sein de l’entreprise.

Quelles actions RH  ? 

– Garantir la santé et la sécurité des salariés au travail,

– Optimiser le dispositif de télétravail,

– Élaborer un plan de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences,

– Mettre en œuvre un plan de développement des compétences. A titre d’exemple, allier une activité partielle et la formation, mobiliser le FNE-formation,

– Redéfinir la politique d’information et de communication interne,

– Suivre le climat social,

– Renforcer l’engagement des salariés,

– Favoriser l’emploi interne, la polyvalence ou la flexibilité des tâches,

– Faciliter les recrutements externes dans les secteurs mobilisés, sur les emplois clés.

– Valoriser le dialogue social et le management participatif,

– Former aux outils de gestion virtuelle…

 

DROIT SOCIAL

 

En période d’activité partielle, comment traiter le cas d’un salarié en arrêt maladie ? En période d’essai ? Quel est l’impact de l’activité partielle sur le déroulement d’un préavis ? Sur les régimes de protection sociale complémentaires ? Que deviennent les congés payés ? les jours de RTT ? les jours de CET ?

Le coronavirus permet-il de rompre une promesse de contrat de travail ? Une décharge de responsabilité en cas de contamination signée par le salarié à la demande de l’employeur a-t-elle une valeur ? Quelles sont les modalités d’intervention des agents de l’inspection du travail dans les entreprises dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire ?

Devez-vous envisager une procédure de licenciement économique en cas de difficultés économiques ? Une réorganisation de l’entreprise est-elle nécessaire à sa sauvegarde  et de sa compétitivité ?  Enfin, la cessation d’activité s’impose t-elle ?

Comment préparer la reprise le 11 mai prochain ? Prendre toutes les mesures de nature à garantir la santé et la sécurité de ses salariés. Les dérogations aux règles de la durée du travail et des congés payés. Les dispositions spécifiques en matière de formation professionnelle.

 

 

 

 

 

 

 

Cécile BUENO-KLEIN

Consultante RH  – Psychologue du travail et des organisations

Professionnelle inscrite à l’ARS Occitanie – N° Adéli : 30 93 0488 9

06 15 15 87 64

 

 

 

Maître Jean-Luc BRAUNSCHWEIG-KLEIN

Avocat inscrit au barreau d’Avignon

Droit social, droit de la protection sociale

07 89 78 21 88